Critiques d'une sériesphile

01 mai 2011

This is the end....

2830306504_1

Retrouvez moi sur http://television-reviews.blogspot.com

 

Posté par MlleStacy à 23:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


15 janvier 2011

Everwood saison 1 - ma critique

Sans_titre_2

4etoiles

Je l'avoue sans aucun problème: j'adore les bons teens shows. C'est un genre que j'aime tout particulièrement, avec notamment les sitcoms et les dramédies. Mais pourquoi? car c'est facile d'accès, c'est généralement attachant et je dois dire que mes séries préférées ont toujours été les plus simples mais aussi les plus réalistes. Et puis bon, je ne peux simplement pas le nier, je suis une adolescente! Mais attention, une adolescente qui a de bons gouts! Bah oui. Je pensais donc avoir découvert toutes les séries pour ados qu'il fallait à tout prix découvrir, toutes celles qui en valaient vraiment la peine... Mais j'avais tords! Suite à de bonnes critiques que j'ai pu apercevoir sur le twitter de Tao (Critikseries) ou encore sur son site, j'ai décidé de m'y mettre. Merci Tao!

dfdf

« TVREVIEWS : Cette série est sans aucun doute mon dernier vrai coup de cœur. Cette première saison est une grande réussite. Le monde d'Everwood est tout bonnement extraordinaire, et cette petite ville est sans aucun doute le personnage phare de la série, tout comme Stars Hollow l'est pour Gilmore Girls. Mais ce que j'aime avant tout lorsque je regarde cette nouvelle découverte, c'est sans aucun doute son incroyable réalisme mais aussi les relations qu'entretiennent les personnages entre eux. Ma préférée est celle entre Ephram et son père. Très réaliste mais surtout incroyablement émouvante. La rancœur dont fait preuve Ephram est compréhensible, et les regrets d'Andy le sont tout autant. Quoi qu'il en soit, c'est certainement l'un des points fort de cette première saison. Les cas médicaux sont aussi très intéressants, tout comme la compétition entre le docteur Abbott et le nouveau venu, médecin très réputé: une légende. Harrold est très drôle, et c'est d'ailleurs l'un des personnages que je préfère. Quoi qu'il en soit, cette relation est également excellente car nous la voyons évoluer de manière très positive au fil du temps et, même s'ils ne le montre pas vraiment, ils s'apprécient beaucoup... Il y a aussi l'intrigue Colin, assez passionnante dans le genre. Je me suis attachée à ce personnage et dès son réveil, tout devient extrêmement intéressant. Amy est perdue, et encore une fois, cette intrigue est traitée de manière très réaliste. Chapeau ! Beaucoup d'éléments encore m'ont fait adorer Everwood, mais je crois que vous avez compris le principal. Les personnages, l'univers, les intrigues, les relations, le réalisme sont les ingrédients principaux qui font d'Everwood une excellente série. »

dfdf

Posté par MlleStacy à 14:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 janvier 2011

Collections de DVD's - Photos / infos

1

Cet article m'a été demandé par quelques uns d'entre vous. Chose promise, chose due ! Voici donc ma collection de DVD's en photo !

dfdf

2

Weeds saison 1 à 4 - Newport Beach saison 1 à 4 - How I Met Your Mother saison 1 à 4 - Gilmore Girls saison 3 à 7 - Grey's Anatomy saison 1 à 5 - Brothers & Sisters saison 1 et 3 - Veronica Mars saison 1 à saison 3 partie 1 - Ugly Betty saison 1 - One Tree Hill saison 1 à 5 - Desperate Housewives saison 1 à 5 - 30 Rock saison 1 et 2 - Mad Men saison 1 - Heroes saison 1 - House saison 2 et 3 (la 1 manquante car prêtée à quelqu'un) - Mon Oncle Charlie saison 2 et 3 - Lost saison 2 et 3 - Gossip Girl saison 1

dfdf

3

Charmed saison 1 et 2 (achetée il y a bien des années) - The Ugly Truth, le film - Prison Break saison 1 à 3 - Dawson saison 2, 5, 6 - Dawson, les meilleurs épisodes des 2 premières saisons - Dexter saison 2 - Monk saison 1 - FBI Portés Disparus saison 1 - Dawson saison 1, 3 et 4 en DVD's gravés (non, je ne me sens pas coupable) - Friends l'intégrale - Inception (FILM) - Mean Girls (FILM) - The Mask (FILM) - L'étrange Histoire De Benjamin Button (FILM) !

dfdf

4et6

En haut, dans un coin d'armoire, se trouve quelques saisons de Friends que j'ai achetées il y a quelques années (en 2003 ou 2004). Les coffrets sont tellement beaux, que je les ai gardés. Il y a aussi la tasse FRIENDS.
dfdf

VOILA !

dfdf

Posté par MlleStacy à 02:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

29 novembre 2010

Six Feet Under - Saison 1

Sans_titre_4

4etoiles

Il y a maintenant quelques mois, le pilot de Six Feet Under ne m'avait pas entièrement convaincu. Mais aujourd'hui est un jour important pour le blog puisque, pour la toute première fois, je peux vous affirmer sans l'ombre d'un doute que... J'adore cette série ! Les Fisher aggravent ma sériesphilie inguérissable... Du moins, selon les grands spécialistes.

 

SFU2

Six Feet Under est incontestablement un must dans le monde de la télévision. Comme je l'ai dis lors de ma précédente critique sur le pilot, cette série est considérée comme l'une des meilleures de tous les temps. J'ai fais l'incorrigible erreur d'ignorer à quoi ressemblait les aventures des Fisher durant très longtemps mais, aujourd'hui, je peux enfin vous écrire une review Six Feet Underienne. Je me permets donc d'appliquer un des dictons les plus connus afin de me sentir moins coupable : mieux vaut tard que jamais!

Contrairement à certains critiques, j'ai préféré les premiers épisodes aux derniers. La découverte, l'engouement qu'elle engendre, les personnages qui s'installent mais aussi le commencement d'excellentes intrigues... J'adore, c'est aussi simple que ca ! Lorsque j'ai regardé le pilot, j'ai eu une petite frayeur. Il est vrai que les séries qui misent trop sur le dramatique provoquent en moi une petite réticence. Mais pourquoi, me direz vous? Simplement parce qu'habituellement, je préfère les dramédies à la Grey's Anatomy, série qui sait me faire rire comme me faire pleurer ou encore une bonne comédie à la Friends. L'humour et les situations comiques, c'est mon truc quoi! D'autres aiment les séries de Sciences-Fictions, moi j'aime  celles qui savent mélangés humour avec drames. Alors lorsque j'ai visionné le premier épisode, le manque de situations comiques m'a clairement effrayé, mais fort heureusement, cette crainte a cessé aussi vite qu'elle s'est installée. Je ne saurais vous expliquer pourquoi, mais elle n'est plus là. Peut être parce que ce show télévisuel à quelque chose de différent.. quelque chose que les autres séries n'ont pas et qui, forcément, compense le manque d'humour. C'est même une bonne chose. C'est plus réaliste, plus touchant mais, malheureusement, je sens que mon stock de mouchoirs va bientôt s'épuiser. Arf ! Ce que je veux dire par là, c'est que ce chef d'œuvre détient quelque chose d'inexplicable, un ingrédient qui nous fait idolâtrer cette excellente série dramatique mais aussi qui nous fait oublier les quelques défauts qu'on peut détecter. J'insiste sur le quelques, car oui, les défauts se font rares.

a_private_life_1024

Quoi qu'il en soit, j'aime, j'adore, j'adhère ! En ce qui concerne les personnages, ils sont extrêmement attachants mais ils sont aussi traités avec beaucoup de réalisme. C'est tout bonnement admirable ! Mon préféré? Je ne sais pas. J'aime beaucoup Nate, Claire, Brenda et David. J'apprécie moins Ruth, qui détient malheureusement les intrigues les plus faibles en cette saison 1. Ses histoires d'hommes m'ont généralement fait l'effet d'un somnifère prit contre mon gré. Mais bon, ce n'était pas mauvais non plus, rassurez vous. La relation entre Nate et Brenda est absolument magnifique et cette dernière est clairement un excellent personnage pour son côté mystérieux qui nous fait d'ailleurs douter à de nombreuses reprises si celles ci a toutes les cases au bon endroit. Il se trouve finalement que oui. Du moins, pour l'instant. Qui sait, peut être va-t-elle finir par tuer tout le monde en saison 2 pour ensuite se jeter du haut d'une falaise? Non non, ce n'est pas possible. Il s'agit de Six Feet Under, pas d'One Tree Hill !

sfuuu

Claire est la plus jeune de la famille et il se trouve qu'elle s'en tire très bien. Elle est drôle, attachante mais, le plus important, c'est qu'elle est très originale. Et puis, fort heureusement, ces intrigues ne s'arrêtent pas à des histoires de lycée sans aucun intérêt. Elle préfère lécher des orteils ou encore cacher le pied d'un défunt dans le casier d'un certain camarade qui s'est clairement foutu de sa gueule. Et attention, on ne s'attaque pas à Claire! Quoi qu'il en soit, j'en suis fan. David est, quant à lui, l'homosexuel refoulé qui évolue de manière assez surprenante puisqu'effectivement, on va assister à son coming out... J'aime énormément ce personnage, tout comme j'aimais sa relation avec son flic qui n'aurait d'ailleurs jamais dû se terminer car David était, selon moi, beaucoup plus intéressant lorsqu'il était avec. Mais je ne perds pas espoir quant à une grande réconciliation. En ce qui concerne mon premier season finale Fisherien, il m'a généralement convaincu et j'ai hâte de voir le déroulement de certaines intrigues comme, bien évidemment, celle de Nate qui apprend une terrible nouvelle.

Six Feet Under, c'est aussi une série qui apporte de nombreuses réflexions sur la vie en général, sur les êtres vivants, sur la réaction de certains face à la mort. C'est simplement la douloureuse réalité de la vie. On vit, on meurt. Le concept est simple, mais il est pourtant innovant. Ce sujet n'est pas un thème facilement abordé dans une série... Du moins, pas de manière réaliste et encore moins avec une intelligence comme celle ci.

_________________________________________________________________________

SFU3

Pour résumer : Une première saison qui ouvre déjà les portes de ce qu'on pourrait appeler un chef d'œuvre. Pour certains, cette série est la meilleure. Pour moi, elle ne l'est pas encore, mais elle pourrait clairement le devenir. 

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

 

24 novembre 2010

Sex & The City - critique générale

satc

4_5_etoiles

Les femmes New Yorkaises sont généralement dans cette ville pour une raison bien précise : trouver le grand amour, le vrai ! Je parle de celui qui sait parfaitement comment vous faire planer plus que n'importe quelles substances, celui qui vous permet de vous imaginer dans une belle robe blanche pour un éventuel fameux Jour J mais surtout celui capable de vous faire pleurer des heures entières, pot de glace à la main devant un film romantique et un paquet de mouchoirs. C'est bien simple, tout tourne autour des relations humaines. Sex & The City, c'est simplement la vie de quatre potes qui se racontent tout à propos des nombreux hommes qu'elles voient ou, comme le dit si bien Samantha, des nombreux hommes qu'elles ont baisés. Tout y passe : les parties génitales, les détails croustillants, les petites pannes, les disputes, les fantasmes dérangeants ou encore les techniques de certains. Cette série est également alimentée par Carrie, célibataire trentenaire, qui écrit des chroniques pour un journal à propos de... sexe ! Elle nous fait donc part des nombreuses questions qu'elle se pose, et c'est incontestablement une grande force narrative.

Sans_titre_2013

Je ne crois pas au Parti républicain, ni au Parti démocrate. Je ne crois qu'aux parties génitales. (Samantha)

Les personnages sont interprétés par un magnifique casting composé de Sarah Jessica Parker, Kim Cattrall, Cynthia Nixon, Kristin Davis ou encore Chris North et Willie Garson. Les quatres héroïnes principales sont très attachantes, c'est une évidence. Elles sont uniques et, même si certaines peuvent parfois énerver, on les aime énormément. Ma préférée est bien évidemment Samantha et ses répliques devenues cultes qui me font mourir de rire à tous les coups. Elle n'a pas froid aux yeux et, ca n'a échappé à personne, elle dit clairement ce qu'elle pense à qui veut l'entendre. Elle aime les hommes mais elle est fortement allergique aux relations sérieuses et tout ce qui touche au romantisme. Son truc, c'est le sexe. Elle est simplement l'excellence incarnée et il n'y aucun doute là dessus : LA star de la série s'appelle Samantha Jones. Ses trois autres copines sont également très sympathiques, mais mon adoration envers Miranda est tout de même bien supérieur. J'aime son côté cynique et, en six ans, elle a sans aucun doute beaucoup évolué contrairement à, par exemple, mademoiselle Bradshow. Cette dernière n'a pas vraiment changé. Folle de chaussures, amoureuse de Big, relations amoureuse foireuses : la routine. Malgré tout, elle reste très attachante et ces petites histoires sont généralement intéressantes. Quant à Charlotte, elle a un comportement - presque - irréprochable. Elle a des principes, elle croit fortement au mariage et, bien évidemment, elle rêve d'avoir des bébés. Je me dois de l'avouer : elle m'a irritée à de nombreuses reprises. Son côté coincé ressort très souvent mais... je ne peux pas nier le fait que je l'apprécie beaucoup aussi. Elles apportent toutes énormément à la série et, bien évidemment, Sex & The City sans Miranda, Charlotte, Samantha et Carrie ne serait pas Sex & The City. Mais les personnages secondaires sont aussi très importants, Big le premier. Son couple avec Carrie est devenu légendaire, tout comme ses nombreuses hésitations et son immense charisme. J'ai toujours beaucoup aimé cet acteur... que ce soit dans cette série, The Good Wife ou encore New York Section Criminelle. Mais il y a aussi Steve - que j'apprécie énormément - ou encore Stanford, ses lunettes ronde et sa chauve attitude. Je l'adore, c'est aussi simple que ca. Quoi qu'il en soit, cette comédie détient d'excellents personnages dotés d'une grande originalité.

Maybe our mistakes are what make our fate. Without them, what would shape our lives? Perhaps if we never veered off course, we wouldn't fall in love, or have babies, or be who we are. After all, seasons change. So do cities. People come into your life and people go. But it's comforting to know the ones you love are always in your heart. And if you're very lucky, a plane ride away. (Carrie)

Fort heureusement, la qualité de la série est assez constante. La meilleure saison? A vrai dire, je n'en sais rien. Elles sont toutes réussites mais, pour ma part, la saison 5 est la moins bonne de toutes et, contrairement à beaucoup de critiques, j'ai beaucoup aimé la dernière. Pour quelles raisons? Principalement grâce à Samantha et son intrigue cancéreuse menée avec perfection et beaucoup d'humour. Ses nombreux changements de perruques m'ont beaucoup amusés et, merci aux scénaristes, ce personnages nous délivre à de nombreuses reprises des scènes extrêmement émouvantes. Mais ce n'est pas tout ! J'ai également beaucoup aimé son couple avec Smith. Attachant est l'adjectif qui leur convient à merveille. Contente qu'ils aient finis la série ensemble, même si le film va ruiner ce happy end ! Voilà qui est dit !

 

Think about it. If you are single, after graduation there isn't one occasion where people celebrate you. ... Hallmark doesn't make a "congratulations, you didn't marry the wrong guy" card. And where's the flatware for going on vacation alone?! (Carrie)

Cette série est donc un excellent souvenir même si, je dois l'avouer, le series finale m'a légèrement déçu. Je m'attendais à plus d'émotions mais aussi à de plus grandes scènes. On s'attarde trop sur Carrie et sa venue à Paris, une ville qui a toujours eu beaucoup de succès auprès des Américains. C'était malheureusement assez prévisible de son côté. Malgré tout, le retour de Big et Carrie m'a grandement fait plaisir. Je suis une grande romantique, et ils étaient définitivement faits pour être ensemble. Du côté de Charlotte, c'est également un  bon petit happy end. Elle est heureuse avec son mari et ils apprennent que l'adoption était une excellente idée puisqu'effectivement, un bébé va bientôt faire parti de la famille. Samantha et Miranda filent elles aussi le parfait amour. C'était réellement sympathique, mais franchement pas extraordinaire. Tout se fini banalement, sans aucune surprise et de manière assez prévisible. C'est dommage... Mais l'important, c'est qu'il clôture tout de même très bien la série. Pour finir cette parenthèse series finale, voici la toute dernière citation de la série. Elle est magnifique...

Later that day, I got to thinking about relationships. There are those that open you up to something new and exotic, those that are old and familiar, those that bring up lots of questions, those that bring you somewhere unexpected, those that bring you far from where you started, and those that bring you back. But the most exciting, challenging and significant relationship of all is the one you have with yourself. And if you can find someone to love the you you love, well, that's just fabulous.

Pour finir, Sex & The City est une série dotée d'une grande intelligence et elle est sans aucun doute écrite avec perfection (ou presque). Les personnages sont terriblement attachants, l'amitié qu'entretiennent les héroïnes entre elles est réellement touchante, le réalisme est grandement présent et j'applaudis... J'applaudis HBO qui a, heureusement pour nous, lancé cette merveilleuse comédie devenue culte il y a quelques années maintenant.

film

3_etoiles

Il y a aussi les films. Oui, mais ca ne fait pas vraiment honneur à la série. La voix off de Carrie n'est que rarement présente, la superficialité ressort énormément et, malheureusement, les situations sont beaucoup moins délirantes que dans la série. Mais je ne peux pas le nier... C'est toujours un énorme plaisir de retrouver ces quatres amies New Yorkaises pour de nouvelles aventures. Le premier volet est sympathique, mais tout de même bourré de défauts. Pour ma part, j'ai réellement détesté l'histoire entre Big et Carrie. Il a hésité durant six ans et, comme il le dit si bien lors du serie finale, il est là maintenant. Alors pourquoi faire marche arrière encore une fois? Ça ne m'a servi qu'à illustrer le visage de Big sur un punching-ball. Samantha a rompu avec son boyfriend qu'elle fréquentait depuis déjà quelques années. J'adorais ce couple. Je vous l'accorde, cette rupture a eu beaucoup de positif : des scènes hilarantes, une Samantha déprimée et amoureuse mais aussi une libido débordante. Mais, grande romantique que je suis, j'avais particulièrement apprécié qu'elle finisse  la série avec Smith. J'ai donc éprouvé un peu de déception. Par contre, tout roule du côté de Charlotte et Miranda : les intrigues m'ont plu. Le deuxième volet est tout aussi sympathique, mais comme je l'ai dis précédemment, il est bien trop superficiel. J'avais d'ailleurs plus l'impression d'assister à un défilé de mode qu'autre chose. Heureusement pour nous, Samantha égaye clairement Sex & The City 2. Ah, mais que j'aime ce personnage ! Quoi qu'il en soit, si vous aimez les films et que vous n'avez jamais vu la série, mettez y vous vite. La qualité n'a absolument rien à voir des deux côtés. Les films ne font donc pas trop honneur à la série, même si ca reste très divertissant. Maintenant, il est vrai que je ne serais pas contre un troisième volet. Aucune info à ce sujet pour le moment... On verra bien !

 

_________________________________________________________________________

bw002

 

Pour résumer : Carrie, Miranda, Samantha, Charlotte, âmes sœurs, histoires d'amour, sexe, mariages, bébés, New York, rubrique, chaussures, mode, travail, vie quotidienne. Sex & The City fait partie de ces séries cultes que personne n'est capable d'oublier... Mais le plus important, c'est qu'elle est l'une de mes préférées.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Sex & The City est une excellente série principalement écrite pour la gente féminine.. Mais à vrai dire, elle devrait également convenir aux hommes car oui, ILS sont le sujet principal de celle ci !

dfdf

 

Posté par MlleStacy à 21:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


29 octobre 2010

Gilmore Girls - 10 belles années d'existence

.A n... A m a z i n g... S h o w.

Le 5 octobre 2000, le monde télévisuel s'est vu changer de manière très positive. Pour cause : il a accueilli une merveille qui sera décrite, encore 10 ans après, comme l'une des meilleures séries de la décennie. En effet, la chaine américaine The WB - qui n'existe plus aujourd'hui - lançait Gilmore Girls à cette époque, nouvelle série en laquelle elle voyait beaucoup de potentiel. Elle avait raison. Le 5 octobre 2010, 10 ans ont passés et pourtant, les fans de la série ne se font pas moins nombreux, bien au contraire. En cette occasion, j'ai décidé d'écrire un  petit article sur ce teen show que j'ai découvert il y a plus d'une année maintenant. C'est bien simple: j'en suis tombée follement amoureuse. Un bon nombre de raisons expliquent mon amour sur-dimensionné envers les Gilmore Girls et aujourd'hui, j'ai décidé d'en parler. Au commencement, je n'étais pas fan. Certes, la qualité était présente, mais c'était trop gentillet à mon goût. Je ne sais pas si je suis la seule, mais lorsque j'ai visionné le pilot pour la toute première fois, je trouvais qu'ils parlaient beaucoup pour au final ne rien dire. Je me suis alors rendue compte qu'une fois attachée aux personnages, les petites lenteurs que j'avais pu apercevoir lors des premiers épisodes se sont peu à peu dissipées. Avant de vanter les mérites de cette série, je tiens d'abord à vous donner un excellent conseil : si vous n'aimez pas spécialement la série, continuez tout de même car c'est une fois attaché aux personnages que l'on se rend compte combien les dialogues sont merveilleux. Tout est merveilleux !

dfdf

9

Photoshoot datant d'Octobre 2010

 

Pourquoi suis-je donc fan de Gilmore Girls ? C'est difficile de ne donner que quelques réponses, mais les principales raisons sont simples. Pour commencer, les personnages. Ils sont tous dotés d'une originalité incroyable et de tels caractères sont rares de nos jours. Deuxièmement, le réalisme du show. Pour ma part, je n'aime pas les séries à la One Tree Hill où des drames se pointent lorsque l'audience laisse à désirer... Ce qui m'épate dans Gilmore Girls, c'est qu'on assiste à chaque épisode à la vie normale de Lorelai et Rory et, croyez moi, c'est très intéressant mais surtout très fun. Cette série parle donc du quotidien de nos personnages favoris. Troisièmement, les dialogues. Encore une fois, ceux ci sont réalistes, originaux et, pour notre plus grand plaisir, ils sont aussi très amusants et incroyablement bien écrit. N'oublions pas la ville de Stars Holow qui illumine les Gilmore Girls. Ce n'est qu'un endroit, me direz vous. Mais non, c'est bien plus que ca. C'est le cœur de la série, c'est l'un des éléments qui la définit. Cette petite ville abrite aussi un café très célèbre : chez Luke. C'est également un lieu très important où les disputes fusent et où les ragots prennent forme. C'est simplement mythique, tout comme le propriétaire que vous ne verrez sans casquette que très rarement. Mais j'aime cette série également grâce aux relations qu'entretiennent certains personnages comme, bien évidemment, celle entre Rory et Lorelai mais aussi celle entre Emily et sa fille. Voici les raisons principales. Bien sûr, j'aime aussi les sarcasmes de Lorelai, l'intelligence de Rory, la stupidité de Kirk, les ragots de Babette, les cours de danse de Patty, les casquettes de Luke, Jess et son comportement de bad boy, l'attitude rock de Lane, les croyances de Madame Kim, les crises d'hystéries de Paris, l'accent légendaire de Michel, les bonnes manières d'Emilie, la cuisine de Sookie, les mimiques de Logan, les caprices ridicules de Taylor et j'en passe. Beaucoup d'éléments rendent cette série unique, exceptionnelles légendaire et inégalable. J'adore Gilmore Girls. 10 ans que cette merveille télévisuelle existe... Happy Birthday !

dfdf

I miss Stars Hollow. I miss this incredible show

 

Posté par MlleStacy à 16:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 octobre 2010

Dexter (Showtime) - Saison 3

dexter2

3_etoiles

Grosse déception. Après une deuxième saison absolument spectaculaire, Dexter enchaine avec 12 épisodes de qualité très moyenne. Le vraie problème, c'est bel et bien l'intrigue principale centrée sur Prado. Elle commence de manière assez intéressante pour se conclure dans l'indifférence la plus totale. La passion que j'éprouvais autrefois n'est malheureusement plus d'actualité, je n'angoisse pas comme auparavant et mon intérêt pour Prado est quasi nulle. Toutefois, merci aux intrigues secondaires, c'était tout de même bien sympathique. La relation entre Rita et son futur mari est de plus en plus attendrissante et son engagement ne m'a pas semblé étrange, bien au contraire. D'excellentes intrigues sont lancées pour la saison prochaine comme, par exemple, le futur bébé de Dexter ou encore certaines relations qu'entretiennent quelques personnages entre eux.

Revenons en à Dexter et son tout premier ami, Miguel. Au départ, ce dernier me semblait bien étrange et j'étais quasi certaine que ses belles paroles n'étaient que du vent. Mais, je dois l'avouer, je me suis moi aussi laissé prendre au jeu de ce dernier et, comme le héros principal du show, ma confiance s'est peu à peu installée. Dexter n'est donc pas le seule naïf dans l'histoire car je pense que certains téléspectateurs ont réagis exactement de la même façon. Quoi qu'il en soit, lorsque Morgan apprend la vérité sur celui qu'il croit être son meilleur ami, j'ai légèrement été déçue. Non pas par la "révélation" en elle même, mais pour sa réaction que j'ai trouvé peu surprenante. J'aurais voulu un énorme face à face qui tourne mal, ou quelque chose dans le genre. La scène ou Miguel meurt m'a peu touchée. C'était trop... commun. Cette relation méritait une fin plus marquante et beaucoup moins banal. Dexter fait son rituel, Dexter l'étrangle, Dexter tue. Mouais. Trop facile. Rien n'a mal tourné, tout s'est parfaitement bien déroulé ! Lors de la saison deux, des événements inattendus sont apparus, ce qui n'a bien évidemment pas facilité la vie du boucher de Bay Haror. C'était stressant, c'était simplement passionnant. Tout le contraire de ce dont je parle ici.

Vous l'avez donc compris, je suis extrêmement déçue. Cette troisième saison a perdu tous les ingrédients qui faisait de cette série une grande merveille. Malgré tous ces défauts, c'était globalement divertissant... Je me suis parfois emmerdée, je l'avoue, mais les trois étoiles sont tout de même méritées. Ça reste Dexter. C'est juste du Dexter moyen.

 

_________________________________________________________________________

dexxx

Pour résumer : Une amer déception. 

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

 

Posté par MlleStacy à 20:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 octobre 2010

The OC - Saison 2 Episode 24 (Season Finale)

theoc1

5_etoiles

Résumé de l'épisode : Ryan apprend la vérité sur ce qui s'est réellement passé entre Trey et Marissa durant son séjouir à Miami. Quant à Kirsten, elle entre en cure de désintoxication après l'enterrement de son père, Caleb.

The OC... Mais quelle série ! Il n'y a pas de mots pour décrire mon amour envers cette merveille télévisuelle ! Écrire une critique sur le season 2 finale, c'est presque une obligation. Pour quelles raisons? Car en ce qui me concerne, cet épisode est l'un des meilleurs de la série. J'ai du le voir une dizaine de fois, mais il me laisse encore sans voix. Les dernières minutes sont absolument indescriptibles tellement elles sont intenses, la musique est bouleversante et, bien évidemment, les acteurs concernés sont parfaits. Tous les ingrédients sont là pour former ce que l'on appelle une scène inoubliable. Le courage de Marissa est mis à l'épreuve, le sang froid de Ryan n'existe plus et, quant à Trey, son humanité est partie en voyage pour laisser place à son incroyable violence envers son frère innocent. Magnifique !

theopc2

Mais ce n'est pas tout. Les Cohens se rendent compte de l'importance du problème de Kirsten et Sandy décide qu'il est temps de faire le nécessaire. La famille se réunit donc pour dire quelques mots au personnage qu'interprète Kelly Rowan, talentueuse actrice qui nous montre ici combien elle sait être bouleversante. Ma tristesse est apparue au grand jour, mon paquet de mouchoir s'est ramené pour essuyer mes larmes tellement grandes qu'un avion accompagné de ses passagers auraient pu les apercevoir. Adam Brody, rien qu'avec un petit regard et une superbe mimique, nous fait passer toute l'émotion qu'il a en lui. Quant au mini discours de Ryan, inutile de préciser combien il est magnifique. C'était parfait. Cet épisode nous délivre, encore une fois, une grande scène devant laquelle personne ne peut être indifférent.

Rien que pour ces deux moments absolument mythiques, The Dearly Beloved mérite beaucoup d'éloges. D'autres événements encore marquent ces 42 minutes de pure bonheur comme, par exemple, le grand retour de Jimmy Cooper ou encore l'apparition d'Haylay, un personnage que j'appréciais beaucoup en saison une. Les revoir, ce fût très sympathique mais aussi très nécessaire aux vues des circonstances, surtout en ce qui concerne la sœur de Kirsten qui est également la fille du défunt Caleb dont l'enterrement fut bref, mais efficace. Cet épisode s'impose donc comme l'un des meilleurs de la série mais aussi comme l'un des meilleurs toutes séries confondues. Je suis amoureuse de ce season 2 finale et, comme vous pouvez le constatez à présent, je ne m'en cache absolument pas. Josh Shwartz a fait du bon boulot !

_________________________________________________________________________

Pour résumer : Un season finale rimant avec perfection.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

 

Posté par MlleStacy à 22:18 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 août 2010

Brothers & Sisters (ABC) - Saison 4

B_S

5_etoiles

Pour les non connaisseurs, résumé Allocine (Saison 1) : La famille Walker n'est ordinaire qu'en apparence. A l'occasion de l'anniversaire de Kitty et de son retour de New York, tout le monde se réunit, chose qui ne s'était pas produite depuis trois ans. Un événement tragique va à tout jamais changer leurs vies..

B_S2 B_S3

Brothers & Sisters est, fort malheureusement depuis peu, l'une des séries pour laquelle j'éprouve le plus d'admiration. Après 2 premières saisons absolument excellentes et une troisième légèrement inférieur mais tout de même de haut niveau, les Walkers nous offre une saison 4 presque parfaite, à l'images des deux premières. Pour ma part, les 5 étoiles ne conviennent pas aux épisodes/saisons absolument sans aucun défaut.. Car si c'était le cas, cette note se ferait rare. Non, ils définissent simplement la passion, l'amour et l'admiration que j'éprouve en suivant les aventures de cette famille si.. unique ! 

 

Les Walkers, toujours au top !

La saison 4 de Brothers & Sisters s'est révélée être légèrement plus dramatique que les précédentes. Pour commencer, une mauvaise nouvelle nous est introduite dès le deuxième épisode : Kitty apprend qu'elle est atteinte d'un cancer. Intrigue extrêmement intéressante mais aussi très émouvante. Calista Flockhart m'a impressionnée et il ne fait aucun doute quant à son incroyable talent de comédienne. Cette maladie va également rapprocher un des couples phares du show... Je parle bien évidemment de Robert et Kitty qui, depuis plusieurs épisodes, traversaient une période de turbulences. Je les aimes, c'est aussi simple que ca. Ils ne sont pas parfaits, mais c'est ce qui fait tout leur charme. Cette malheureuse nouvelle va également affecter le clan Walker. De très belles scènes nous ont donc été offertes. Ce n'était pas trop poussé comme dans Grey's Anatomy... Non, c'était parfaitement bien ficelé, comme d'habitude. Sarah retrouve l'amour au côté du beau Luc, un artiste français. Encore une fois, j'ai été conquise. Son nouvel amant est très apaisant et pour une fois, c'est loin d'être une mauvaise chose. Il apporte beaucoup de fun et j'espère les voir ensemble encore très longtemps. Justin et Rebecca passent à la vitesse supérieur. J'aime beaucoup ces deux personnages et j'aime d'autant plus leur couple ainsi que leurs storylines. Beaucoup d'évènements viennent se mettre entre eux mais ils résistent à tout, malgré des petites périodes de crises qui sont, encore une fois, très bien gérées mais aussi très réalistes. Kevin et Scotty passent également à la vitesse supérieur. Ils veulent avoir un bébé. Jolie petite intrigue qui, sans être passionnante, nous divertit tout de même de manière assez surprenante. Toujours aussi fan de ce duo. Revenons en à Kitty qui est probablement mon personnage préféré en cette saison 4, avec bien évidemment l'irrésistible Robert. Pour commencer, ce dernier abandonne son poste de sénateur, ce qui va amener à ce que sa femme, qui a combattu son cancer avec succès, se présente à sa place. Je dois dire que j'ai toujours adoré la politique américaine et bien évidemment, dans Brothers & Sisters, la passion que j'éprouve pour ce milieu est encore plus prononcée. Vous l'avez donc compris, les mérites reviennent en particulier à Kitty cette année et il ne fait aucun doute quant à la qualité de cette intrigue parfaitement cohérente, encore une fois. Cette série saura toujours comment s'y prendre, c'est un fait. N'oublions pas Holly qui, durant ces magnifiques 24 épisodes, a enfin réussi à trouver sa place. Grande intrigue sur Ojai Foods = Holly dans la place. La compagnie est dans de mauvais draps et bien évidemment, elle accumule les dettes. Un acheteur potentiel va donc se manifester au sein de cette compagnie familial et il est évident que celui ci est prêt à tout pour la racheter. Tout un mystère tourne autour d'une grande valeur que William aurait caché... un fameux terrain appelé "Narrow Lake"... Un terrain qui vaudrait des millions, voir des milliards. Comme d'habitude, c'était très intéressant mais ce qui est fou, c'est que je m'impliquais personnellement dans cette quête pour, moi aussi, trouver ce qui se trame. Intriguant, c'est donc ce qui définit parfaitement cette intrigue menée avec perfection. Cette année, nous avons également eu droit à un double épisode spécial et ce qui est certain, c'est que celui ci ne démérite pas. J'ai l'impression de me répéter, mais c'était tout bonnement excellent. Quant au season finale, il m'a, je dois dire, assez convaincue mais pour une fois, les Walkers auraient pu faire bien mieux. Pas assez d'action, si l'on oublie les dernières minutes de l'épisode, qui, d'ailleurs, sont affreuses.. Je pleure souvent devant certaines séries, mais Brothers & Sisters est probablement l'une des meilleures dans ce domaine. Comme vous devez certainement le savoir, Robert est l'un de mes personnages préférés toutes séries confondues. Le voir mourir n'a donc pas été chose facile et j'ai d'ailleurs versé toutes les larmes de mon corps. Malgré cette douloureuse perte, cette scène est absolument magnifique. Saul, qui n'a certainement pas été au centre de toutes les attentions depuis le début de la série, risque d'être bien plus présent à l'avenir. Pour cause : nous apprenons qu'il est séropositif. Bref, un dernier épisode assez tranquille mais qui reste inoubliable grâce aux dernières minutes absolument.. géniales, déchirantes, passionnantes, émouvantes et j'en passe. La saison prochaine promet donc beaucoup de changements et, bizarrement, je ne suis pas sur que ce soit une bonne chose car effectivement, celle ci se déroulera 1 an plus tard. Ça n'a jamais été bénéfique, ce genre de manœuvre. La preuve avec Desperate Housewives, excellente jusqu'à la saison 5 ou encore One Tree hill, sympathique jusqu'à la cinquième saison également. Les saisons 5 sont-elles maudites? Brothers & Sisters est-elle sur le point de flancher? Réponse en septembre.

La quasi totalité des intrigues m'ont grandement plus. C'est pour cette raison mais aussi pour l'excellence évidente des Walkers que je me permets de mettre la meilleure note. Cette quatrième saison s'est donc révélée passionnante et la suite me tarde. Je n'ai plus qu'une hâte : qu'ils reviennent, et vite.

________________________________________________________________________

B_S4

Pour résumer : Cette quatrième saison m'a comblée sur tous les points. Dramatique, drôle, charmante, surprenante, intéressante et unique.. ce sont les mots qui définissent parfaitement ces 24 épisodes. La famille Walker n'en finira jamais de me surprendre, et je peux désormais le dire haut et fort : Brothers & Sisters est l'une des séries que j'affectionne le plus.

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Posté par MlleStacy à 17:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

01 août 2010

Greek saison 2 - ma critique

GREEK1

4etoiles

Lors de ma précédente critique, j'ai avoué être devenue accro à Greek. Cette saison n'a fait qu'accentuer ce sentiment. Je me suis attachée à cette série d'une manière assez surprenante et j'ai d'ailleurs dévoré cette deuxième saison bien plus vite que la première. Certains personnages ont su prendre énormément d'intérêt, d'autres sont arrivés et d'autres ont préférés partir. Les fêtes de fraternités n'ont pas cessées, Cappie assure toujours autant tandis que Rusty a un nouvel intérêt amoureux. Bref, que de bonnes choses pour une saison qui s'est avérée être excellente...

Greek2 greek3

Première partie de saison : Compétition / présidence bien menée

La vraie Frannie est de retour, pour notre plus grand plaisir. La première partie de saison se concentre énormément sur l'élection présidentielle des Zeta Beta. Casey ou Frannie? Telle est la question. Lors des premiers épisodes, une grande guerre s'installe entre ces deux personnages. Toutes les deux veulent gagner et il est certain qu'elles vont tout faire pour y arriver. J'ai trouvé cette intrigue vraiment passionnante. Légère, simple et amusante : tout ce que j'aime ! Le dénouement s'est également avéré être très surprenant puisque c'est bel et bien Ashleigh qui fini par être élue comme nouvelle présidente des Zeta Beta. Au commencement, il est vrai que cette idée m'a rendue confuse. J'avais quelques doutes concernant cette futur intrigue qui, selon moi, risquerait d'être assez médiocre car effectivement, je n'ai jamais été une très grande fan du personnage d'Ashleigh. Heureusement, ma crainte s'est vite envolée. En effet, Grâce à ce nouveau poste, celle ci s'est montrée de plus en plus attachante et c'est à partir de cet instant qu'elle a réussit à se faire une véritable place dans la série. C'est donc une excellente chose parce qu'il est évident qu'avant cette nouvelle situation, celle ci n'était que l'ombre de sa meilleure amie. Quant à Casey, elle s'est trouvée un nouveau prétendant nommé... Max ! Un couple qui ne m'a pas forcément déplu mais il est évident que leur histoire n'était pas non plus passionnante et je dois dire qu'elle a vite finie par me lasser. Concernant Rebecca, elle décide de mettre fin à sa relation avec Cappie pour une raison plus qu'évidente : ce dernier n'a toujours pas oublié son ex. Bizarrement, j'ai eu un petit pincement au cœur. Certes, ils n'étaient pas fait pour être ensemble, mais leur duo me plaisait bien, finalement. Rusty, alias Spitter, se prépare quant à lui à faire son entrée dans le vrai monde des Kappa Tau : fini le bizutage, à nous de bizuter ! Malheureusement, ce n'est pas une bonne nouvelle pour tous. En effet, Dale ne veut pas se séparer de Rusty en tant que colocataire... La première partie de saison (episode 10) se termine sur un cliffhanger plutôt intriguant : Frannie décide de lancer sa propre fraternité et embarque au passage énormément de bizuts. Rebecca va-t-elle la suivre ou va-t-elle choisir de rester avec Casey qui l'a épaulée lors de son possible renvoi?

 greek4  greek5

Deuxième partie de saison : Love Stories & nouvelle fraternité

L'épisode 11 s'ouvre avec Casey à Washington, durant son stage qu'elle a pars ailleurs détesté. Elle revient à Cyprus-Rhodes ou elle retrouve sa meilleure amie mais aussi Frannie en compagnie de.. Rebecca ! Nous apprenons donc que celle ci a changé d'avis après avoir choisi de rester avec les Zeta Beta. Elle va alors emménager dans la nouvelle fraternité du campus nommée IKI ! Moment assez réjouissant pour ma part. Dès cette deuxième partie de saison, la compétition règne entre les deux sororités ainsi qu'entre the bitch Frannie et l'ancienne présidente des ZBZ, Casey. En ce qui concerne Rusty, il essaie tant bien que mal de supporter la vie des Kappa Tau depuis son emménagement au sein de la maison. Dale à, quant à lui, des problèmes assez similaires puisque son colocataire ne lui convient absolument pas. Ceux ci décide donc d'emménager ensemble dans un appartement qui, en premier lieu, était censé être habité par Casey qui s'est vite désistée. Pour ma part, j'ai simplement été ravie. Je ne voulais en aucun cas qu'ils apprennent à vivre l'un sans l'autre car il faut l'avouer, ils forment un excellent duo depuis le début de la série. Revenons en à Rebecca, qui n'est d'ailleurs plus so bitch qu'auparavant puisqu'on apprend qu'elle n'a en aucun cas abandonner les Zeta Beta. En effet, elle ne fait que jouer les espionnes auprès de Frannie et sa nouvelle sororité. Intrigue très amusante. On découvre une nouvelle version de Rebecca bien plus plaisante mais aussi bien plus amusante que la première. Au fil du temps, elle va se lier d'amitié avec Ashleigh mais aussi avec Casey. En ce qui concerne sa période lesbienne, j'ai trouvé ca vraiment pas mal. Sorti de nulle part, certes, mais tout de même très plaisant.

greek6 greek7

Quant à Rusty, il fait la rencontre d'une nouvelle étudiante pour qui il va immédiatement craquer. Malheureusement, au cours d'une fête chez les Kappa Tau, celle ci va se jeter sur un nouveau bizut nommé Andy et pouf, une nouvelle idylle fut crée. Spitter va donc avoir beaucoup de peine à accepter cette nouvelle relation pour laquelle il éprouve un profond dégout. Heureusement pour nous, chers téléspectateurs, Jordan se rend compte de ces sentiments envers Rusty, ce qui va les conduire à une nouvelle relation amoureuse. Cette intrigue m'a, je dois dire, vraiment déplu. Du moins, au commencement. Le nouveau coup de cœur de Spitter n'a provoqué en moi que de l'énervement... Jusqu'à cette fameuse scène ou elle déclare enfin ses sentiments. Par la suite, ils ont réussi à me charmer en tant que couple et pour dire vrai, je préfère nettement Jordan à Jen. Cette chère Ashleigh se trouve enfin un nouveau boyfriend qui m'est d'ailleurs très sympathique... Tout comme leur relation. Certes, elle ne fait pas d'étincelles mais l'important est qu'elle réussi à nous divertir. En ce qui concerne ce chère Dale, il demande de l'aide pour ne pas tomber dans le pécher avec... Sheila ! Ce personnage m'amuse de plus en plus et ses répliques sont tout bonnement hilarantes. Quant à Calvin, lui aussi file le parfait amour. Il découvre en effet que l'un des Omega Chi est gay. La tentation est bien trop forte : il cède. Suite à une confrontation avec la présidente des ZBZ qui, apparemment, lui a ouvert les yeux quant au fait que sa nouvelle fraternité est la risée du campus, Frannie décide qu'il est temps de s'en aller. Elle va me manquer, c'est certain... Toutefois, je pense qu'elle a fait son temps et il est clair qu'elle n'a plus rien de bon à nous offrir à présent. N'oublions pas Cappie, qui n'a décidément pas fini de m'étonner. Lors de cette deuxième partie de saison, il a fourni les deux meilleures intrigues qui soient. Je vais commencer par la société secrète d'Amphora, qui recrute Cap' mais aussi son pire ennemi et anciennement meilleur ami, Evan. Ceux ci vont donc voir leur amitié reprendre du service, ce qui n'est pas du tout désagréable. Je dois dire qu'ils ont même réussis à me toucher. Pour ma part, c'est une excellente surprise et je suis ravie quant au fait que les scénaristes ont décidés d'explorer cette relation d'une manière totalement différente qu'auparavant. Pour finir, j'ai vraiment beaucoup aimé sa relation avec Casey qui prend beaucoup d'ampleur en fin de saison. Ils sont magnifiques et leurs scènes nous offre toujours beaucoup d'émotions. Ils finissent enfin par se dévoiler leurs sentiments... Mais rien n'est encore joué puisqu'en effet, Cap' refuse de s'engager une nouvelle fois dans une relation qui a fini par lui briser le cœur deux ans auparavant ! Va-t-il revenir sur sa terrible décision ? Le season 3 premiere nous le fera savoir...

Contrairement à la saison 1, la deuxième partie de saison 2 s'est révélée être bien plus efficace que la première pour la simple et bonne raison que celle ci nous fourni un plus grand nombre d'évènements, ce qui rend donc les épisodes beaucoup moins lents et bien plus efficaces. Comme vous avez sans doute pu le constater en lisant cette review, les nouvelles aventures de Cappie, Casey et compagnie n'ont en rien perdu de leur somptueuse saveur. En effet, Greek n'a pas cessé de nous prouver qu'elle était principalement un cocktail ayant le fun pour principal ingrédient accompagné d'une rondelle de fêtards et un zeste de compétition. Il faut donc s'assurer que celui ci ne soit pas englouti par les Kappa Tau et leur soif incessante ! ...

 

________________________________________________________________________

greek8 greek9

Pour résumer : Greek confirme sa qualité en nous offrant une très bonne saison deux qui, soit dit en passant, se trouve être bien plus efficace que la précédente. Certains personnages se sont dévoilés, d'autres ont avoués leurs sentiments tandis que deux d'entre eux ont enterrés la hache de guerre. En ce qui concerne le season finale, il nous promet une saison 3 riche en rebondissements concernant deux de mes personnages favoris... Du moins, je l'espère de tout cœur ! Que de bonnes choses pour un bon teen show auquel je me suis fortement attaché en l'espace de 44 épisodes seulement...

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Posté par MlleStacy à 23:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,